Err

Les spécialistes du chant choral
Polyphonies Irlandaises

Polyphonies Irlandaises

(Code: A135300842)
En Stock

Ce recueil est un choix, parmi la quantité des mélodies irlandaises disponibles, qui m’est venu par la fréquentation de ce répertoire.
Comme professeur de formation musicale et de chant choral en conservatoire national je me suis beaucoup impliqué dans l’utilisation des musiques traditionnelles et des musiques actuelles (jazz, pop, gospel etc...) pour l’intérêt personnel que j’y portais, mais aussi pour les potentialités pédagogiques qu’elles offraient en école de musique à travers la pratique en polyphonies vocales. Ma motivation à écrire des arrangements est donc au départ pédagogique, mais comme chef de choeur, j’ai en quelque sorte « exporté » ce travail d’écriture pour le mettre au service des ensembles vocaux.
Ce recueil a donc l’ambition d’être une sorte de porte qui s’entrouvre vers la musique irlandaise, illustrée par un vaste répertoire tant instrumental que vocal, et d’en donner un accès dans le cadre de la pratique chorale.
Les thèmes abordés sont variés ; l’amour bien sûr, de différentes façons.
Donnons quelques exemples.
Dans « The rose of Tralee », il n’y a pas que la beauté de Mary qui a séduit son fiancé....
Dans « The Sally gardens », il est montré un jeune fiancé amoureux mais étourdi et inattentif. Il dit comment il le regrette amèrement aujourd’hui...
Puis d’autres thèmes :
- l’amour filial, dans le célèbre « O Danny boy » : c’est l’histoire de ce fils qui part à la guerre et qui n’en reviendra pas, et dont la tombe est régulièrement honorée par son père.....
Dans ce registre de l’amour filial, c’est « The minstrel boy » où l’on voit que le fils hérite de l’épée de son père pour défendre le pays, mais aussi de sa harpe pour le plaisir de partager la musique....
-Les regrets nés du temps qui passe : dans « The Kerry dancing », c’est l’évocation des bals d’antan, au son de la cornemuse joyeuse. Y repenser aujourd’hui rend nostalgique...

13,80 EUR
0g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Oh, Danny boy ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
Kitty of coleraine ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
The kerry dancing ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
Believe me ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
The Sally gardens ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
The minstrel boy ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
Wearing of the green ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
The rose of tralee ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )
Easy and slow ( Traditionnel/ Traditionnel/ Jean-Paul Joly )


Ce recueil est un choix, parmi la quantité des mélodies irlandaises disponibles, qui m’est venu par la fréquentation de ce répertoire.
Comme professeur de formation musicale et de chant choral en conservatoire national je me suis beaucoup impliqué dans l’utilisation des musiques traditionnelles et des musiques actuelles (jazz, pop, gospel etc...) pour l’intérêt personnel que j’y portais, mais aussi pour les potentialités pédagogiques qu’elles offraient en école de musique à travers la pratique en polyphonies vocales. Ma motivation à écrire des arrangements est donc au départ pédagogique, mais comme chef de choeur, j’ai en quelque sorte « exporté » ce travail d’écriture pour le mettre au service des ensembles vocaux.
Ce recueil a donc l’ambition d’être une sorte de porte qui s’entrouvre vers la musique irlandaise, illustrée par un vaste répertoire tant instrumental que vocal, et d’en donner un accès dans le cadre de la pratique chorale.
Les thèmes abordés sont variés ; l’amour bien sûr, de différentes façons.
Donnons quelques exemples.
Dans « The rose of Tralee », il n’y a pas que la beauté de Mary qui a séduit son fiancé....
Dans « The Sally gardens », il est montré un jeune fiancé amoureux mais étourdi et inattentif. Il dit comment il le regrette amèrement aujourd’hui...
Puis d’autres thèmes :
- l’amour filial, dans le célèbre « O Danny boy » : c’est l’histoire de ce fils qui part à la guerre et qui n’en reviendra pas, et dont la tombe est régulièrement honorée par son père.....
Dans ce registre de l’amour filial, c’est « The minstrel boy » où l’on voit que le fils hérite de l’épée de son père pour défendre le pays, mais aussi de sa harpe pour le plaisir de partager la musique....
-Les regrets nés du temps qui passe : dans « The Kerry dancing », c’est l’évocation des bals d’antan, au son de la cornemuse joyeuse. Y repenser aujourd’hui rend nostalgique...