Err

Les spécialistes du chant choral
Mille regretz

Mille regretz

(Code: A110410061)

Composition pour double chœur à quatre voix mixtes SATB de Rémy Saint-Jacques. Lauréat du concours de composition organisé par À Cœur Joie Hauts-de-France 2ème prix catégorie A.
8,95 EUR
45g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Mille regretz, composition pour double chœur à quatre voix mixtes SATB de Rémy Saint-Jacques.



Lauréat du concours de composition organisé par À Cœur Joie Hauts-de-France 2ème prix catégorie A.

La procession lente et régulière du début de l'œuvre se veut de sorte à évoquer une marche funèbre. Cette marche est marquée par le grand chœur qui chante que le mot « mille », répété plusieurs fois, tandis que le petit chœur s'échange une ligne montante, lente et plaintive, du pupitre le plus grave au plus aigu, comme pour regarder vers le ciel avec chagrin et regret, avant de retomber. Le tout est repris par la suite, mais cette fois, le petit chœur chante la procession démarche et le grand chœur chante la ligne montante et plaintive pour conclure plus loin, nous menant vers la prochaine section.
La section centrale devient rythmiquement plus active sur la phrase « j'ai si grand dueil », nous donnant une impression plus urgente et tendue, avec l'entrelacement des dissonances entre les sopranos et les altos du petit chœur, en évoquant cette montée du chagrin du dueil. Le tout est immédiatement repris par le grand chœur pour aboutir au sommet de la pièce, sur la phrase «et paine douloureuse», marquant le summum du chagrin. La tout va graduellement s'apaiser pour nous mener vers la dernière section qui sera plus calme.
La courte section finale se caractérise par un bref écho entre le petit et le grand chœur sur la phrase «qu'on me verra brief mes jours», pour finalement conclure sur le mot «definer» avec une lente descente dans toutes les voix avec des dernières tensions qui se résolvent, en terminant sur un accord qui n'est ni joyeux, ni triste, comme pour exprimer un sentiment de vide après une grande tristesse.

Oeuvre double chœur à quatre voix mixtes SATB :



Durée d’exécution : 4’45’’
Articles complémentaires