Err

Les spécialistes du chant choral
Ya nas djaratli gharayeb

Ya nas djaratli gharayeb

(Code: A110603023)

Doublures, intervalles caractéristiques et importants, texte : tout concourt pour que cette page qui ouvre des horizons vocaux sur la musique du monde - et arabo-andalouse en particulier - plaise et trouve place dans des programmes consacrés à la diversité culturelle musicale.La désignation "arabo-andalouse" peut s'appliquer aux pièces musicales originaires d'une grande partie de l'Espagne, occupée par les Arabes jusqu'à la fin du XVe siècle. Plusieurs musicologues ou musicographes ont travaillé à la transcription de cette musique, à la fois au Maroc, en Algérie et en Espagne, relançant l'intérêt qu'elle offre pour la compréhension de l'évolution musicale en Europe occidentale. En Algérie, pays originaire de Rabah Kadem, on parle de "musique andalouse" puis de "musique classique" pour aboutir plus récemment à "musique classique andalouse" puis "musique andalouse maghrébine" avec des distinctions selon les trois pays concernés, Algérie, Tunisie et Maroc. Rabah KADEM, né en 1948 à Alger, est compositeur, arrangeur, orchestrateur, chef de choeur et professeur de musique. Il s’est formé au Conservatoire d’Alger, est professeur à l’Institut Régional de Formation musicale et chargé de la formation du choeur de la Garde Républicaine. Il dirige la Chorale Polyphonique d’Alger, l’association et la chorale polyphonique “Nagham”. Il est également membre du Bureau exécutif du Conseil algérien de la musique et du Conseil d’Administration de l’Orchestre Symphonique National.

2,95 EUR
12g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Doublures, intervalles caractéristiques et importants, texte : tout concourt pour que cette page qui ouvre des horizons vocaux sur la musique du monde - et arabo-andalouse en particulier - plaise et trouve place dans des programmes consacrés à la diversité culturelle musicale.La désignation "arabo-andalouse" peut s'appliquer aux pièces musicales originaires d'une grande partie de l'Espagne, occupée par les Arabes jusqu'à la fin du XVe siècle. Plusieurs musicologues ou musicographes ont travaillé à la transcription de cette musique, à la fois au Maroc, en Algérie et en Espagne, relançant l'intérêt qu'elle offre pour la compréhension de l'évolution musicale en Europe occidentale. En Algérie, pays originaire de Rabah Kadem, on parle de "musique andalouse" puis de "musique classique" pour aboutir plus récemment à "musique classique andalouse" puis "musique andalouse maghrébine" avec des distinctions selon les trois pays concernés, Algérie, Tunisie et Maroc. Rabah KADEM, né en 1948 à Alger, est compositeur, arrangeur, orchestrateur, chef de choeur et professeur de musique. Il s’est formé au Conservatoire d’Alger, est professeur à l’Institut Régional de Formation musicale et chargé de la formation du choeur de la Garde Républicaine. Il dirige la Chorale Polyphonique d’Alger, l’association et la chorale polyphonique “Nagham”. Il est également membre du Bureau exécutif du Conseil algérien de la musique et du Conseil d’Administration de l’Orchestre Symphonique National.