Err

Les spécialistes du chant choral
Vieni, Imeneo/ Lasciate i monti

Vieni, Imeneo/ Lasciate i monti

(Code: A110906040)

Ces 2 choeurs sont extraits de l’opéra L’Orfeo de Claudio Monteverdi. Ce sont deux choeurs de l’Acte I. Ils peuvent être chantés a cappella, avec basse continue ou avec formation instrumentale. L’intégralité des choeurs de cet opéra et des principaux intermezzi instrumentaux est en cours d'édition. À propos de l’Orféo de Monteverdi (1567-1643) :Le duc de Mantoue François de Gonzague, après avoir assisté à Florence à la représentation de l’Euridice de Jacopo Peri à l’occasion des noces d’Henri IV et de Catherine de Médicis, confie à Claudio Monteverdi, son maître de chapelle, de relever le défi sur le même sujet. C’est Alessandro Striggio, fils de compositeur, diplomate à la cour des Gonzague, joueur de viole et poète de talent, qui est chargé de l’écriture du livret. Ce dernier se base sur le mythe d’Orphée tel qu’il est raconté dans les Métamorphoses d’Ovide et sur des passages des Géorgiques de Virgile. Après que l’allégorie de la Musique s’est adressée aux spectateurs annonçant l’argument et les effets merveilleux des sons sur les âmes, l’opéra débute d’une manière bucolique en narrant les amours d’Orphée et d’Eurydice jusqu’à l’annonce de sa mort. Orphée décide alors de descendre aux enfers rechercher sa chère Eurydice. Par le charme de sa voix et l’aide des dieux, il arrive à convaincre Pluton de la ramener parmi les vivants à condition de ne pas se retourner... ce qu’il ne peut s’empêcher de faire. Eurydice disparaît alors à jamais dans le royaume des morts, mais Apollon, ému par la détresse d’Orphée, lui offre l’immortalité en l’élevant au ciel, Eurydice y étant devenue une constellation...Cette favola in musica, en un prologue et cinq actes, créée au palais du cal de Mantoue le 24 février 1607 lors des fêtes organisées à l’occasion du carnaval, peut être considérée, malgré le modèle précédent, comme le premier opéra de l’histoire de la musique. Elle alterne ritournelles instrumentales avec des choeurs entrecoupés de duos et trios.

3,05 EUR
12g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Ces 2 choeurs sont extraits de l’opéra L’Orfeo de Claudio Monteverdi. Ce sont deux choeurs de l’Acte I. Ils peuvent être chantés a cappella, avec basse continue ou avec formation instrumentale. L’intégralité des choeurs de cet opéra et des principaux intermezzi instrumentaux est en cours d'édition. À propos de l’Orféo de Monteverdi (1567-1643) :Le duc de Mantoue François de Gonzague, après avoir assisté à Florence à la représentation de l’Euridice de Jacopo Peri à l’occasion des noces d’Henri IV et de Catherine de Médicis, confie à Claudio Monteverdi, son maître de chapelle, de relever le défi sur le même sujet. C’est Alessandro Striggio, fils de compositeur, diplomate à la cour des Gonzague, joueur de viole et poète de talent, qui est chargé de l’écriture du livret. Ce dernier se base sur le mythe d’Orphée tel qu’il est raconté dans les Métamorphoses d’Ovide et sur des passages des Géorgiques de Virgile. Après que l’allégorie de la Musique s’est adressée aux spectateurs annonçant l’argument et les effets merveilleux des sons sur les âmes, l’opéra débute d’une manière bucolique en narrant les amours d’Orphée et d’Eurydice jusqu’à l’annonce de sa mort. Orphée décide alors de descendre aux enfers rechercher sa chère Eurydice. Par le charme de sa voix et l’aide des dieux, il arrive à convaincre Pluton de la ramener parmi les vivants à condition de ne pas se retourner... ce qu’il ne peut s’empêcher de faire. Eurydice disparaît alors à jamais dans le royaume des morts, mais Apollon, ému par la détresse d’Orphée, lui offre l’immortalité en l’élevant au ciel, Eurydice y étant devenue une constellation...Cette favola in musica, en un prologue et cinq actes, créée au palais du cal de Mantoue le 24 février 1607 lors des fêtes organisées à l’occasion du carnaval, peut être considérée, malgré le modèle précédent, comme le premier opéra de l’histoire de la musique. Elle alterne ritournelles instrumentales avec des choeurs entrecoupés de duos et trios.