Err

Les spécialistes du chant choral
Un jour m'y promenant dans nos vignes

Un jour m'y promenant dans nos vignes

(Code: A110500294)

Chanson à boire de l'Angoumois. Parlant de l'Angoumois, voici ce qu'en dit Joseph Canteloube : "Sa principale richesse consiste à coup sûr dans les vignobles. Les vins sont bons, surtout les vins blancs, d'où l'on tire les eaux-de-vie qui ont fait leur renom (fine champagne)... L'Angoumois possède aussi la truffe, un gibier abondant, le poisson de rivière et d'étang, les écrevisses, une apiculture florissante. Son climat tempéré est agréable. Son ambiance est heureuse et douce, en harmonie avec ses calmes horizons et ses populations affables...".Ce charme et cette gaieté se retrouvent dans toutes les chansons populaires de l'Angoumois, particulièrement dans les chansons à boire. On ne manquera pas de remarquer et de goûter le vieux mode dans lequel est écrite celle-ci (gamme de "la", mode de "ré", c'est-à-dire avec une sixte majeure) avec une coquine transposition de ce mode à la gamme de mi. C'est aussi à l'Angoumois que l'on doit la si fraîche et claire chanson de printemps Voici l'hiver passé (réf. ACJ 262).

2,95 EUR
12g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Chanson à boire de l'Angoumois. Parlant de l'Angoumois, voici ce qu'en dit Joseph Canteloube : "Sa principale richesse consiste à coup sûr dans les vignobles. Les vins sont bons, surtout les vins blancs, d'où l'on tire les eaux-de-vie qui ont fait leur renom (fine champagne)... L'Angoumois possède aussi la truffe, un gibier abondant, le poisson de rivière et d'étang, les écrevisses, une apiculture florissante. Son climat tempéré est agréable. Son ambiance est heureuse et douce, en harmonie avec ses calmes horizons et ses populations affables...".Ce charme et cette gaieté se retrouvent dans toutes les chansons populaires de l'Angoumois, particulièrement dans les chansons à boire. On ne manquera pas de remarquer et de goûter le vieux mode dans lequel est écrite celle-ci (gamme de "la", mode de "ré", c'est-à-dire avec une sixte majeure) avec une coquine transposition de ce mode à la gamme de mi. C'est aussi à l'Angoumois que l'on doit la si fraîche et claire chanson de printemps Voici l'hiver passé (réf. ACJ 262).