Err

Les spécialistes du chant choral
Tout va changer

Tout va changer

(Code: A112400068)
Voici une chanson de Michel Fugain, qui fut un véritable "tube" dans les années 70. Elle fut immortalisée par le compositeur lui-même alors qu'il tournait beaucoup avec le "Big Bazar". L'arrangement que nous propose ici Pierre-Gérard VERNY pour choeur et piano (ou trio ab libitum) est une relecture complète de la chanson dans un style très "jazz ballade". Les harmonies ont été modifiées et enrichies afin de faire sonner des couleurs très jazzy. Le thème est décliné de façon imitative à toutes les voix, et chacun des pupitres prends le lead à un moment ou à un autre de la pièce. Comme dans de nombreux arrangements de Pierre-Gérard VERNY, cette pièce peut être chantée indifférement soprano, mezzo, alto, hommes, ou SATB, l'écriture étant adaptée aux possibilités à la fois des ténors et des alti pour que les 2 tessitures conviennent à la 3ème ligne. La partition ne possède pas de difficultés particulières, si ce n'est peut-être (particulièrement pour le réglage du souffle) pour les mesures 29 à 41. On notera d'ailleurs dans ce passage
(à partir de 29) une citation de la 1ère phrase musicale du choral "Jesus que ma joie demeure" de Jean-Sébastien Bach.
Pierre-Gérard VERNY s'exerce ici à sa passion pour le "crossover" mélangeant "classique" et "jazz" dans une même partition.
7,65 EUR
33g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Voici une chanson de Michel Fugain, qui fut un véritable "tube" dans les années 70. Elle fut immortalisée par le compositeur lui-même alors qu'il tournait beaucoup avec le "Big Bazar". L'arrangement que nous propose ici Pierre-Gérard VERNY pour choeur et piano (ou trio ab libitum) est une relecture complète de la chanson dans un style très "jazz ballade". Les harmonies ont été modifiées et enrichies afin de faire sonner des couleurs très jazzy. Le thème est décliné de façon imitative à toutes les voix, et chacun des pupitres prends le lead à un moment ou à un autre de la pièce. Comme dans de nombreux arrangements de Pierre-Gérard VERNY, cette pièce peut être chantée indifférement soprano, mezzo, alto, hommes, ou SATB, l'écriture étant adaptée aux possibilités à la fois des ténors et des alti pour que les 2 tessitures conviennent à la 3ème ligne. La partition ne possède pas de difficultés particulières, si ce n'est peut-être (particulièrement pour le réglage du souffle) pour les mesures 29 à 41. On notera d'ailleurs dans ce passage
(à partir de 29) une citation de la 1ère phrase musicale du choral "Jesus que ma joie demeure" de Jean-Sébastien Bach.
Pierre-Gérard VERNY s'exerce ici à sa passion pour le "crossover" mélangeant "classique" et "jazz" dans une même partition.