Err

Les spécialistes du chant choral
Savoir aimer

Savoir aimer

(Code: A111309224)
La mélodie de cette célèbre chanson de Pascal Obispo passe successivement aux deux voix (couplet en voix 1 et refrain en voix 2). L’écriture prévoit des passages contrapuntiques où il conviendra de mettre l’accompagnement en retrait, et des phrases homorythmiques qui permettront de privilégier le phrasé allié à l’énergie. La partition peut aussi s’interpréter à deux voix mixtes en veillant à répartir équitablement les voix d’hommes dans les deux pupitres. Si la seconde voix est confiée aux altos (ou voix graves), la coda peut être interprétée comme le refrain (sans la variation de la mélodie de la voix 2).Marie-Hélène BÉLIARD, née en 1963 à Brest, a fait ses études musicales au CNR de cette ville, a suivi la classe de chant choral sous la direction de Paul Kuentz, puis a obtenu une Licence de musicologie à Paris VIII. Après une carrière professionnelle en entreprise, elle décide de se reconsacrer à la musique : direction chorale, CAFEP d’éducation musicale et chant choral, enseignement dans différents collèges de Loire-Atlantique, formation de direction de choeur au CNR de Nantes (avec Pierre Calmelet, Paul Colléaux, Valérie Fayet) et DEM de direction d’ensembles vocaux en 2005. Pour sa chorale d’adolescents (Chant’Lamoricière) - l’un des groupes qu’elle dirige - elle réalise de nombreux arrangements musicaux.
2,25 EUR
6g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

La mélodie de cette célèbre chanson de Pascal Obispo passe successivement aux deux voix (couplet en voix 1 et refrain en voix 2). L’écriture prévoit des passages contrapuntiques où il conviendra de mettre l’accompagnement en retrait, et des phrases homorythmiques qui permettront de privilégier le phrasé allié à l’énergie. La partition peut aussi s’interpréter à deux voix mixtes en veillant à répartir équitablement les voix d’hommes dans les deux pupitres. Si la seconde voix est confiée aux altos (ou voix graves), la coda peut être interprétée comme le refrain (sans la variation de la mélodie de la voix 2).Marie-Hélène BÉLIARD, née en 1963 à Brest, a fait ses études musicales au CNR de cette ville, a suivi la classe de chant choral sous la direction de Paul Kuentz, puis a obtenu une Licence de musicologie à Paris VIII. Après une carrière professionnelle en entreprise, elle décide de se reconsacrer à la musique : direction chorale, CAFEP d’éducation musicale et chant choral, enseignement dans différents collèges de Loire-Atlantique, formation de direction de choeur au CNR de Nantes (avec Pierre Calmelet, Paul Colléaux, Valérie Fayet) et DEM de direction d’ensembles vocaux en 2005. Pour sa chorale d’adolescents (Chant’Lamoricière) - l’un des groupes qu’elle dirige - elle réalise de nombreux arrangements musicaux.