Err

Les spécialistes du chant choral
Paysages Belges

Paysages Belges

(Code: A111309297)
Cette petite suite (dont chaque pièce peut être chantée indépendamment) emprunte son titre au recueil de Paul Verlaine d’où est issu « Chevaux de bois ». Elle rassemble trois poèmes et poètes, trois formes poétiques :
Emile Verhaeren, poète flamand d’expression française, proche du symbolisme fut un des premiers à écrire en vers libres ;
Paul Verlaine composa durant son séjour à Bruxelles en 1872 ce poème constitué de 7 quatrains rimés alternant rimes masculines et rimes féminines ;
Maurice Carême, né à Wavre en Wallonie, « prince en poésie » dont « A force d’aimer » est écrit selon la forme stylistique de la répétition en anaphore.
La musique sert ces trois ambiances par une harmonie rugueuse et expressive (Le vent), par un rythme de flonflon et d’orgue de foire (Chevaux de bois), par une ligne mélodique simple et paisible (À force d’aimer).
6,25 EUR
22g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Cette petite suite (dont chaque pièce peut être chantée indépendamment) emprunte son titre au recueil de Paul Verlaine d’où est issu « Chevaux de bois ». Elle rassemble trois poèmes et poètes, trois formes poétiques :
Emile Verhaeren, poète flamand d’expression française, proche du symbolisme fut un des premiers à écrire en vers libres ;
Paul Verlaine composa durant son séjour à Bruxelles en 1872 ce poème constitué de 7 quatrains rimés alternant rimes masculines et rimes féminines ;
Maurice Carême, né à Wavre en Wallonie, « prince en poésie » dont « A force d’aimer » est écrit selon la forme stylistique de la répétition en anaphore.
La musique sert ces trois ambiances par une harmonie rugueuse et expressive (Le vent), par un rythme de flonflon et d’orgue de foire (Chevaux de bois), par une ligne mélodique simple et paisible (À force d’aimer).

Le vent (Claude Vercher/ Emile Verhaeren)
Chevaux de bois (Claude Vercher/ Paul Verlaine)
À force d'aimer (Claude Vercher/ Maurice Careme)