Err

Les spécialistes du chant choral
Pavane

Pavane

(Code: A112200158)
La Pavane op. 50 en fa dièse mineur est une oeuvre en un mouvement pour petit orchestre symphonique avec choeur ad libitum. Composée par Gabriel Fauré en 1887, elle est contemporaine de son Requiem. La partition initiale est écrite pour un petit orchestre comprenant deux flûtes,deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, deux cors et les cordes. Le musicien ajoute, à la demande de la Comtesse GREFFULHE la dédicataire, une partie de choeur (sopranos, altos,ténors et basses) sur un texte de Robert de Montesquiou-Fezensac, cousin de celle-ci. La première a lieu le 25 novembre1888 par les Concerts Lamoureux sous la direction de Charles Lamoureux. La version chorale est créée trois jours plus tard par l’orchestre de la Société nationale de musique. Fauré en a fait aussi l’adaptation pour choeur et piano que nous éditons. L’oeuvre sert de base à un ballet dansé par les Ballets russes en 1917 et Fauré l’inclut à sa musique de scène Masques et Bergamasques, op. 112 , en 1918. Elle inspira également le Passe pied de la Suite Bergamasque de Claude Debussy ainsi que la Pavane pour une infante défunte de Maurice Ravel, écrite alors que ce dernier était encore l’élève de Fauré au Conservatoire de Paris. Aujourd’hui largement utilisée dans le cinéma et la publicité, on oublie trop souvent que cette musique connue de tous est de FAURÉ : voici cet oubli injuste réparé.
5,75 EUR
22g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

La Pavane op. 50 en fa dièse mineur est une oeuvre en un mouvement pour petit orchestre symphonique avec choeur ad libitum. Composée par Gabriel Fauré en 1887, elle est contemporaine de son Requiem. La partition initiale est écrite pour un petit orchestre comprenant deux flûtes,deux hautbois, deux clarinettes, deux bassons, deux cors et les cordes. Le musicien ajoute, à la demande de la Comtesse GREFFULHE la dédicataire, une partie de choeur (sopranos, altos,ténors et basses) sur un texte de Robert de Montesquiou-Fezensac, cousin de celle-ci. La première a lieu le 25 novembre1888 par les Concerts Lamoureux sous la direction de Charles Lamoureux. La version chorale est créée trois jours plus tard par l’orchestre de la Société nationale de musique. Fauré en a fait aussi l’adaptation pour choeur et piano que nous éditons. L’oeuvre sert de base à un ballet dansé par les Ballets russes en 1917 et Fauré l’inclut à sa musique de scène Masques et Bergamasques, op. 112 , en 1918. Elle inspira également le Passe pied de la Suite Bergamasque de Claude Debussy ainsi que la Pavane pour une infante défunte de Maurice Ravel, écrite alors que ce dernier était encore l’élève de Fauré au Conservatoire de Paris. Aujourd’hui largement utilisée dans le cinéma et la publicité, on oublie trop souvent que cette musique connue de tous est de FAURÉ : voici cet oubli injuste réparé.