Err

Les spécialistes du chant choral
Over the rainbow

Over the rainbow

(Code: A110300097)

Over the rainbow est le titre phare de la comédie musicale The Wizard of Oz (Le magicien d'Oz). Ce thème très célèbre était chanté par Judy Garland dans le film produit par la MGM en 1939 et réalisé par Victor Fleming. En fait, cette musique est l’adaptation d’une première écrite par Harold Arlen pour une comédie musicale de L. Frank Baum datant de 1903, Baum étant aussi scénariste du film de Victor Fleming. Cette chanson est aussi connue sous le titre Somewhere over the rainbow. Elle fut reconnue, en 2000, comme étant la meilleure chanson du 20ème siècle !L'arrangement n'est pas difficile. Il permet de bien mettre en valeur chaque pupitre, en faisant passer la mélodie principale de l'un à l'autre. La partie de piano vient soutenir et mettre en avant les parties du choeur. La réalisation peut se faire SMAB ou SATB. L'écriture musicale de l'arrangement, faisant la part belle aux “retards” et donnant lieu à de nombreux "frottements" entre les voix, lui donne ce caractère très américain des musiques de films de cette époque.

4,55 EUR
22g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Over the rainbow est le titre phare de la comédie musicale The Wizard of Oz (Le magicien d'Oz). Ce thème très célèbre était chanté par Judy Garland dans le film produit par la MGM en 1939 et réalisé par Victor Fleming. En fait, cette musique est l’adaptation d’une première écrite par Harold Arlen pour une comédie musicale de L. Frank Baum datant de 1903, Baum étant aussi scénariste du film de Victor Fleming. Cette chanson est aussi connue sous le titre Somewhere over the rainbow. Elle fut reconnue, en 2000, comme étant la meilleure chanson du 20ème siècle !L'arrangement n'est pas difficile. Il permet de bien mettre en valeur chaque pupitre, en faisant passer la mélodie principale de l'un à l'autre. La partie de piano vient soutenir et mettre en avant les parties du choeur. La réalisation peut se faire SMAB ou SATB. L'écriture musicale de l'arrangement, faisant la part belle aux “retards” et donnant lieu à de nombreux "frottements" entre les voix, lui donne ce caractère très américain des musiques de films de cette époque.