Err

Les spécialistes du chant choral
Orfeo- Choeurs et basse continue

Orfeo- Choeurs et basse continue

(Code: A121900414)
En Stock

Restitution de Jacques BARBIER et réalisation de la basse continue par Christian GOUINGUENÉ.
1607 est considéré comme l’année de la naissance de l’opéra dans l’acception actuelle de ce genre musical. Cette favola in musica, en un prologue et cinq actes, créée au palais ducal de Mantoue le 24 février 1607 lors des fêtes organisées à l’occasion du carnaval, peut être considérée, malgré un modèle précédent (l’Euridice de Jacopo Peri à l’occasion des noces d’Henri IV et de Marie de Médicis), comme le premier opéra de l’Histoire de la musique. Elle alterne ritournelles instrumentales avec des choeurs entrecoupés de duos et trios, imposant le nouveau stile recitativo, la monodie accompagnée plus en phase avec la nouvelle esthétique d’une recherche de l’émotion individuelle que celle de l’écriture du madrigal, reflet dépassé de l’art polyphonique de la Renaissance. Afin de rappeler la qualité de l’écriture polyphonique, il nous semblait indispensable de proposer, quatre siècles exactement après sa création,une édition moderne de tous les choeurs et des principaux intermezzi instrumentaux comme un témoignage passé d’une musique toujours actuelle. Les trois premiers choeurs (ceux de l’Acte I) sont disponibles en feuillets.

23,40 EUR
200g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Restitution de Jacques BARBIER et réalisation de la basse continue par Christian GOUINGUENÉ.
1607 est considéré comme l’année de la naissance de l’opéra dans l’acception actuelle de ce genre musical. Cette favola in musica, en un prologue et cinq actes, créée au palais ducal de Mantoue le 24 février 1607 lors des fêtes organisées à l’occasion du carnaval, peut être considérée, malgré un modèle précédent (l’Euridice de Jacopo Peri à l’occasion des noces d’Henri IV et de Marie de Médicis), comme le premier opéra de l’Histoire de la musique. Elle alterne ritournelles instrumentales avec des choeurs entrecoupés de duos et trios, imposant le nouveau stile recitativo, la monodie accompagnée plus en phase avec la nouvelle esthétique d’une recherche de l’émotion individuelle que celle de l’écriture du madrigal, reflet dépassé de l’art polyphonique de la Renaissance. Afin de rappeler la qualité de l’écriture polyphonique, il nous semblait indispensable de proposer, quatre siècles exactement après sa création,une édition moderne de tous les choeurs et des principaux intermezzi instrumentaux comme un témoignage passé d’une musique toujours actuelle. Les trois premiers choeurs (ceux de l’Acte I) sont disponibles en feuillets.