Err

Les spécialistes du chant choral
O Maria, mater pia

O Maria, mater pia

(Code: A111309163)
Le bicinium est une pièce musicale à deux voix très prisée à la Renaissance pour sa valeur pédagogique. Quelquefois originales (comme ici), les musiques sont le plus souvent empruntées à des polyphonies préexistantes, sacrées ou profanes, qu’on réduit à deux voix pour les besoins de la cause. La cause, en l’occurence, est la volonté de proposer un répertoire polyphonique simple à des chanteurs qui ne sont pas encore experts pour manier les polyphonies plus complexes ou qui ne sont pas suffisammment nombreux pour aborder un répertoire à 3, 4 voix ou plus. On est alors dans le domaine de la récréation musicale, d’une intimité partagée par le plaisir du chant.Cette pièce réunit les conditions de ce qu’on attend du genre :une relative simplicité tant rythmique que mélodique,une pièce brève pour ne pas essoufler ou égarer l’apprenti-chanteur,les caractéristiques d’écriture des pièces plus élaborées comme l’écriture en imitation, ici à l’unisson (mesures 1, 8...) ou à la quinte (mesures 5, 17...)On veillera dans l’apprentissage assez facile de soigner la couleur timbrique des deux voix de façon à recréer de manière identique ces guirlandes de croches qui se succèdent ou s’entremêlent.
1,95 EUR
6g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Le bicinium est une pièce musicale à deux voix très prisée à la Renaissance pour sa valeur pédagogique. Quelquefois originales (comme ici), les musiques sont le plus souvent empruntées à des polyphonies préexistantes, sacrées ou profanes, qu’on réduit à deux voix pour les besoins de la cause. La cause, en l’occurence, est la volonté de proposer un répertoire polyphonique simple à des chanteurs qui ne sont pas encore experts pour manier les polyphonies plus complexes ou qui ne sont pas suffisammment nombreux pour aborder un répertoire à 3, 4 voix ou plus. On est alors dans le domaine de la récréation musicale, d’une intimité partagée par le plaisir du chant.Cette pièce réunit les conditions de ce qu’on attend du genre :une relative simplicité tant rythmique que mélodique,une pièce brève pour ne pas essoufler ou égarer l’apprenti-chanteur,les caractéristiques d’écriture des pièces plus élaborées comme l’écriture en imitation, ici à l’unisson (mesures 1, 8...) ou à la quinte (mesures 5, 17...)On veillera dans l’apprentissage assez facile de soigner la couleur timbrique des deux voix de façon à recréer de manière identique ces guirlandes de croches qui se succèdent ou s’entremêlent.