Err

Les spécialistes du chant choral
O Domine Jesu Christe

O Domine Jesu Christe

(Code: A110805012)

Cette oeuvre peut être attribuée à Palestrina, mais elle n'a jamais été imprimée de son vivant. Elle se trouve dans le manuscrit Baini IV, 174, à la Bibliothèque Casanat à Rome.Palestrina a mis ce texte trois fois en polyphonie : il existe également une version à 6 voix, une autre à 8 voix. Ce motet, sans destination particulière – on ne le trouve d'ailleurs pas dans la liturgie, les prières diverses ou les offices chrétiens – convient plus particulièrement à un office de pénitence ou du temps de la Passion. Une révision minutieuse a été effectuée par Jacques Barbier (attention aux mi naturels et mi bémol). Le rythme est lent pour suggérer le recueillement et la prière. Pas de difficultés solfégiques ou rythmiques. Palestrina, offre là un exemple de dépouillement musical saisissant. Voir l'article de Jacques Viret sur Palestrina et son oeuvre charnière, La messe du pape Marcel, dans le livre Musique vocale de la Renaissance italienne (réf. ACJ 55 0005).

1,95 EUR
6g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Cette oeuvre peut être attribuée à Palestrina, mais elle n'a jamais été imprimée de son vivant. Elle se trouve dans le manuscrit Baini IV, 174, à la Bibliothèque Casanat à Rome.Palestrina a mis ce texte trois fois en polyphonie : il existe également une version à 6 voix, une autre à 8 voix. Ce motet, sans destination particulière – on ne le trouve d'ailleurs pas dans la liturgie, les prières diverses ou les offices chrétiens – convient plus particulièrement à un office de pénitence ou du temps de la Passion. Une révision minutieuse a été effectuée par Jacques Barbier (attention aux mi naturels et mi bémol). Le rythme est lent pour suggérer le recueillement et la prière. Pas de difficultés solfégiques ou rythmiques. Palestrina, offre là un exemple de dépouillement musical saisissant. Voir l'article de Jacques Viret sur Palestrina et son oeuvre charnière, La messe du pape Marcel, dans le livre Musique vocale de la Renaissance italienne (réf. ACJ 55 0005).