Err

Les spécialistes du chant choral
O crux ave

O crux ave

(Code: A110805140)

Richard QUESNEL, héritier de la grande tradition britannique des maîtrises, est diplômé de l’Université de Cambridge, titulaire de l’Agrégation de musique et du Diplôme d’État de direction d’ensembles vocaux. Après avoir travaillé à la maîtrise de Caen, il a pris ses fonctions de chef de chœur à l’Académie de Musique et d’Arts Sacrés de Sainte-Anne d’Auray. Il a composé de nombreuses pièces sacrées pour chœur, des arrangements de musique traditionnelle bretonne ainsi que des œuvres profanes. "O Crux ave, spes unica" est une locution latine de l'hymne "Vexilla Regis" qui signifie : « Salut, ô Croix, [notre] unique espérance ». Vexilla Regis, un vibrant hymne à la Croix du Christ, fut composé à l’occasion du transfert de reliques de la Sainte Croix de Jérusalem au monastère de Poitiers. Il fut chanté pour la première fois le 19 novembre 569.Dernier volet d’un ensemble de pièces a cappella pour la Semaine Sainte, cette partition a été conçue pour le chœur lycéen de l’Académie de Musique et d’Arts Sacrés de Sainte-Anne d’Auray. Son écriture homorythmique et l’ambitus confortable de chaque voix en font une pièce facile à monter. Le compositeur laisse aux chefs de chœurs la liberté d’expérimenter dans la mis en œuvre : les indications de tempo et de nuances ne sont que des suggestions.

1,95 EUR
6g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Richard QUESNEL, héritier de la grande tradition britannique des maîtrises, est diplômé de l’Université de Cambridge, titulaire de l’Agrégation de musique et du Diplôme d’État de direction d’ensembles vocaux. Après avoir travaillé à la maîtrise de Caen, il a pris ses fonctions de chef de chœur à l’Académie de Musique et d’Arts Sacrés de Sainte-Anne d’Auray. Il a composé de nombreuses pièces sacrées pour chœur, des arrangements de musique traditionnelle bretonne ainsi que des œuvres profanes. "O Crux ave, spes unica" est une locution latine de l'hymne "Vexilla Regis" qui signifie : « Salut, ô Croix, [notre] unique espérance ». Vexilla Regis, un vibrant hymne à la Croix du Christ, fut composé à l’occasion du transfert de reliques de la Sainte Croix de Jérusalem au monastère de Poitiers. Il fut chanté pour la première fois le 19 novembre 569.Dernier volet d’un ensemble de pièces a cappella pour la Semaine Sainte, cette partition a été conçue pour le chœur lycéen de l’Académie de Musique et d’Arts Sacrés de Sainte-Anne d’Auray. Son écriture homorythmique et l’ambitus confortable de chaque voix en font une pièce facile à monter. Le compositeur laisse aux chefs de chœurs la liberté d’expérimenter dans la mis en œuvre : les indications de tempo et de nuances ne sont que des suggestions.