Err

Les spécialistes du chant choral
Le chant de nourrice (Berceuse)

Le chant de nourrice (Berceuse)

(Code: A110410011)

2ème prix du Concours de composition au Florilège vocal de Tours en 1982. Sous les apparences les plus simples, le langage de Marie NOËL entraîne toujours vers les mystères d'une intense expression poétique. Ainsi, Le chant de nourrice écrit sur le ton d'une berceuse est aussi un hymne vibrant à la lumière et à la vie. C'est ce ton à la fois familier et envoûtant que la musique cherche à traduire en suivant d'un bout à l'autre les suggestions du texte. Après le balancement initial de la berceuse, la musique s'assombrit pour faire descendre dans l'obscurité de la terre où la vie va prendre racine. Elle s'anime ensuite peu à peu pour conduire par des paliers harmoniques successifs vers la lumière et le soleil qui tirent l'enfant de son sommeil. L'écriture modale de la pièce donne lieu à des contrastes et à des jeux de couleurs qui soulignent cette progression. Elle privilégie toujours la clarté et le naturel des lignes vocales. Jean-Louis GAND (né en 1943) a accompli ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes d’Alfred Desenclos, Jean-Claude Henry, Marcel Bitsch, Elsa Barraine et Tony Aubin, où il a obtenu plusieurs premiers prix. Il est licencié de Lettres classiques. Il est actuellement directeur du Conservatoire National de Région de Dijon. Une part significative de son oeuvre chorale est écrite sur des textes sacrés. Sa prédilection pour l’expression poétique et vocale se retrouve dans de nombreuses pièces pour choeur dont plusieurs madrigaux a cappella ou avec piano. Son catalogue comprend également de nombreuses oeuvres instrumentales. Jean-Louis Gand a reçu des prix aux concours internationaux de composition pour choeurs de Tours, d’Arezzo. Plusieurs de ses oeuvres ont été enregistrées (Studio SM, Bayard Musique, etc.)

6,25 EUR
22g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


2ème prix du Concours de composition au Florilège vocal de Tours en 1982. Sous les apparences les plus simples, le langage de Marie NOËL entraîne toujours vers les mystères d'une intense expression poétique. Ainsi, Le chant de nourrice écrit sur le ton d'une berceuse est aussi un hymne vibrant à la lumière et à la vie. C'est ce ton à la fois familier et envoûtant que la musique cherche à traduire en suivant d'un bout à l'autre les suggestions du texte. Après le balancement initial de la berceuse, la musique s'assombrit pour faire descendre dans l'obscurité de la terre où la vie va prendre racine. Elle s'anime ensuite peu à peu pour conduire par des paliers harmoniques successifs vers la lumière et le soleil qui tirent l'enfant de son sommeil. L'écriture modale de la pièce donne lieu à des contrastes et à des jeux de couleurs qui soulignent cette progression. Elle privilégie toujours la clarté et le naturel des lignes vocales. Jean-Louis GAND (né en 1943) a accompli ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes d’Alfred Desenclos, Jean-Claude Henry, Marcel Bitsch, Elsa Barraine et Tony Aubin, où il a obtenu plusieurs premiers prix. Il est licencié de Lettres classiques. Il est actuellement directeur du Conservatoire National de Région de Dijon. Une part significative de son oeuvre chorale est écrite sur des textes sacrés. Sa prédilection pour l’expression poétique et vocale se retrouve dans de nombreuses pièces pour choeur dont plusieurs madrigaux a cappella ou avec piano. Son catalogue comprend également de nombreuses oeuvres instrumentales. Jean-Louis Gand a reçu des prix aux concours internationaux de composition pour choeurs de Tours, d’Arezzo. Plusieurs de ses oeuvres ont été enregistrées (Studio SM, Bayard Musique, etc.)