Err

Les spécialistes du chant choral
La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf

(Code: A110410038)

« L’idée de mettre en musique la fable « La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf » est née autour d’un bon repas, en compagnie de mon amie chef de choeur Catherine Duperray, tandis que nous finalisions anxieusement l’atelier La Fontaine affabule des dernières Choralies.
Une première version a été écrite, en sol Majeur et imprimée dans le livret de partitions des enfants. Peu après le début de l’atelier, avant même que nous en commencions l’apprentissage, j’ai senti que cette version ne correspondrait pas vraiment aux enfants que
nous avions en face de nous. Il fallait quelque chose de moins... de plus... bref, de différent sans pour autant tout renier !
Ainsi, j’ai remanié la chanson mentalement, lors d’un trajet en voiture près de Vaison, sous le regard amusé et compatissant du mont Ventoux.
Tandis qu’un automobiliste bienveillant me cédait le passage lors d’une intersection, « la grenouille » est passée en sol mineur, et quelques autres modifications ont été apportées
au fil du trajet.
L’apprentissage ludique et intelligent de Catherine, ses trouvailles lumineuses de mise en scène ont contribué à ce que « la grenouille » emporte immédiatement l’adhésion des enfants.
C’était gagné !
Au cours des répétitions suivantes, la partie de piano a encore un peu évolué, puis il a
finalement fallu la figer. Ce chant reste associé à de nombreux moments vécus lors de cet atelier : créatifs, joyeux, pétillants, drôles, rigoureux ! (par exemple, il s’agissait de faire exploser deux ballons de baudruche strictement en même temps). Je souhaite que la parution de ce chant procure de beaux moments d’expression et de créativité aux enfants, chefs de choeur, pianistes, qui s’en empareront ».

2,95 EUR
12g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


« L’idée de mettre en musique la fable « La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf » est née autour d’un bon repas, en compagnie de mon amie chef de choeur Catherine Duperray, tandis que nous finalisions anxieusement l’atelier La Fontaine affabule des dernières Choralies.
Une première version a été écrite, en sol Majeur et imprimée dans le livret de partitions des enfants. Peu après le début de l’atelier, avant même que nous en commencions l’apprentissage, j’ai senti que cette version ne correspondrait pas vraiment aux enfants que
nous avions en face de nous. Il fallait quelque chose de moins... de plus... bref, de différent sans pour autant tout renier !
Ainsi, j’ai remanié la chanson mentalement, lors d’un trajet en voiture près de Vaison, sous le regard amusé et compatissant du mont Ventoux.
Tandis qu’un automobiliste bienveillant me cédait le passage lors d’une intersection, « la grenouille » est passée en sol mineur, et quelques autres modifications ont été apportées
au fil du trajet.
L’apprentissage ludique et intelligent de Catherine, ses trouvailles lumineuses de mise en scène ont contribué à ce que « la grenouille » emporte immédiatement l’adhésion des enfants.
C’était gagné !
Au cours des répétitions suivantes, la partie de piano a encore un peu évolué, puis il a
finalement fallu la figer. Ce chant reste associé à de nombreux moments vécus lors de cet atelier : créatifs, joyeux, pétillants, drôles, rigoureux ! (par exemple, il s’agissait de faire exploser deux ballons de baudruche strictement en même temps). Je souhaite que la parution de ce chant procure de beaux moments d’expression et de créativité aux enfants, chefs de choeur, pianistes, qui s’en empareront ».