Err

Les spécialistes du chant choral
Funeral music of queen Mary- Direction

Funeral music of queen Mary- Direction

(Code: A121900608)
En Stock

Venez chanter cette superbe œuvre de Purcell (1659 - 1695), chantée aux funérailles de la Reine Mary revisitée par Roger Calmel. Œuvre pour choeur à 4 voix mixtes et basse continue plus Marche et Canzone pour quatuor de cuivres (2 trompettes et 2 trombones ou 1 trompette et 3 trombones) et timbales.

7,00 EUR
112g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Venez chanter cette superbe œuvre de Purcell (1659 - 1695), chantée aux funérailles de la Reine Mary revisitée par Roger Calmel :



Œuvre pour choeur à 4 voix mixtes et basse continue + Marche et Canzone pour quatuor de cuivres (2 trompettes et 2 trombones ou 1 trompette et 3 trombones) + timbales.
Révision et basse continue de Roger Calmel.

Sources et quelques indications:



Les Funeral Sentences – d’après le livre Commun Prayer de 1660 et le Livre de Job,chapitre 14, versets 1 et 2 – comprennent trois anthems pour choeur et continuo. Les principales sources sont les manuscrits du Fitzwilliam Museum de Cambridge, les MS 88 et 117.
Le premier collecte des anthems complets de compositeurs divers et est de la main de Purcell (Purcell excellait dans la copie musicale qui lui permit d’obtenir quelques subsides pour vivre).
Il contient Man that is born of a woman et In the midst of life ; après cette seconde sentence, Purcell a laissé deux pages blanches comme s’il avait voulu compléter son oeuvre par après.
Les deux index de ce manuscrit sont datés du 13 septembre 1677 et du 10 septembre 1682.
Le second manuscrit (MS 117) est de la main de John Blow – à qui Purcell succéda aux orgues de Westminster Abbey en 1679 – et est daté de 1683. Il contient la première version de Thou knowest Lord sur une feuille suplémentaire insérée entre les pages 349 et 350.
Pour les funérailles de la Reine Mary en 1695, Purcell a écrit une nouvelle mouture de la troisième sentence, beaucoup plus simple, de style harmonique, complétée d’une Marche et d’une Canzona pour trompettes, trombones et timbales.
La Marche est reprise de la musique que Purcell composa pour The Libertine de Shadwell en 1682.
L’unique source de la Marche et de la Canzona se trouve dans Ms. V.a. 37, Oriel College d’Oxford avec ces indications :”The Queen’s Funeral March sounded before her chariot” et "Canzona, As it wassounded in the Abbey after the Anthem.”
La seconde version de Thou knowest Lord se trouve dans le manuscrit Add MS 31444 au British Museum de Londres.
Une dernière source est un manuscrit attribué à John Blow : Ass MS 17839.
Ces sentences ont été certainement exécutées plusieurs fois au 17e siècle, ce qu’attestent les nombreuses copies qui nous sont parvenues.
La première partie, Man that is born of a woman, a probablement déjà été exécutée pour les funérailles de Matthew Locke (le professeur et très bon ami de Purcell) en août 1677 lorsqu’il fut inhumé à Chapel Royal of the Savoy.
Cette présente édition propose, dans la première sentence – Man that is born... – le la bémol à la mesure 7, suivi du la bécarre à la mesure 8, pour les sopranes. Cet usage est le plus répandu depuis que John Blow l’a préconisé dans son manuscrit (MS 117) de 1683.
Elle propose également, pour la première version de la troisième partie – Thou knowest Lord – des mesures à 3/4 au lieu de 3/2, de la mesure 22 à la mesure 40.

Sommaire :
  • Marche
  • Man that is born of a woman
  • Canzone
  • In the midst of life
  • Thou knowest lord (1ère version)
  • Thou knowest lord (2éme version)