Err

Les spécialistes du chant choral
Et la, la, la, faictes-lui bonne chière

Et la, la, la, faictes-lui bonne chière

(Code: A110906020)

L’identité de l’incipit littéraire avec la chanson de Pierre Certon (La, la, la, je ne l’ose dire) place bien cette version antérieure de Ninot le Petit, par son interjection populaire initiale, dans l’univers de la chanson rustique.Le texte poétique très simple, deux quatrains de vers heptasyllabiques entourés d’un refrain, est tout aussi sobrement exprimé en musique. Lesentrées en imitation (deux premiers systèmes) alternent avec l’écriture d’un contrepoint note contre note (les quatrième et dernier systèmes)et permettent de renouveler un texte prononcé sans ambage. Cette simplification de l’écriture correspond tout à fait à cette tendance nouvelle à la fin du XVe siècle qui régénère le cadre de la chanson polyphonique et dont Mille regrets ou Bon Temps, las qu’es-tu devenu sont des exemples contemporains

1,95 EUR
6g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


L’identité de l’incipit littéraire avec la chanson de Pierre Certon (La, la, la, je ne l’ose dire) place bien cette version antérieure de Ninot le Petit, par son interjection populaire initiale, dans l’univers de la chanson rustique.Le texte poétique très simple, deux quatrains de vers heptasyllabiques entourés d’un refrain, est tout aussi sobrement exprimé en musique. Lesentrées en imitation (deux premiers systèmes) alternent avec l’écriture d’un contrepoint note contre note (les quatrième et dernier systèmes)et permettent de renouveler un texte prononcé sans ambage. Cette simplification de l’écriture correspond tout à fait à cette tendance nouvelle à la fin du XVe siècle qui régénère le cadre de la chanson polyphonique et dont Mille regrets ou Bon Temps, las qu’es-tu devenu sont des exemples contemporains