Err

Les spécialistes du chant choral
Cinq propos musicaux et philosophiques ...

Cinq propos musicaux et philosophiques ...

(Code: A121900582)
En Stock

L’oreille occidentale, après presque quatre siècles de création musicale largement dominée par les richesses tonales du Majeur/Mineur, par la puissance des Accords et des Cadences Harmoniques, a privilégié une conception « verticale » de la musique, reléguant au stade de lointaine mémoire les fabuleuses ressources d’un autre monde sonore et expressif attaché à une pensée « linéaire » : la Modalité et le Contrepoint.
Les cinq propos musicaux et philosophiques ne sont ni pastiche de musique ancienne ni exercice d’école. Le but poursuivi est triple : ressentir l’esprit et le charme de la modalité, apprécier les techniques dès un traitement polyphonique simple, à deux voix, pénétrer enfin la subtilité des lignes musicales émanant de ces combinatoires. Le talent de l’écrivain-philosophe que fut Montaigne (1533-1592), contemporain de ces deux genres musicaux, ne pouvait que servir admirablement ce projet, les aphorismes retenus parmi les Essais se prêtant à plusieurs niveaux de lecture.

9,30 EUR
88g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


L’oreille occidentale, après presque quatre siècles de création musicale largement dominée par les richesses tonales du Majeur/Mineur, par la puissance des Accords et des Cadences Harmoniques, a privilégié une conception « verticale » de la musique, reléguant au stade de lointaine mémoire les fabuleuses ressources d’un autre monde sonore et expressif attaché à une pensée « linéaire » : la Modalité et le Contrepoint.
Les cinq propos musicaux et philosophiques ne sont ni pastiche de musique ancienne ni exercice d’école. Le but poursuivi est triple : ressentir l’esprit et le charme de la modalité, apprécier les techniques dès un traitement polyphonique simple, à deux voix, pénétrer enfin la subtilité des lignes musicales émanant de ces combinatoires. Le talent de l’écrivain-philosophe que fut Montaigne (1533-1592), contemporain de ces deux genres musicaux, ne pouvait que servir admirablement ce projet, les aphorismes retenus parmi les Essais se prêtant à plusieurs niveaux de lecture.

À qui il gresle ... (Lucien Jean-Baptiste/ Michel De Montaigne)
Autant se fâche ... (Lucien Jean-Baptiste/ Michel De Montaigne)
Le jambon ... (Lucien Jean-Baptiste/ Michel De Montaigne)
Je ne vis jamais ... (Lucien Jean-Baptiste/ Michel De Montaigne)
Un petit homme ... (Lucien Jean-Baptiste/ Michel De Montaigne)