Err

Les spécialistes du chant choral
Cantiones sacrae volume 3

Cantiones sacrae volume 3

(Code: A121900514)
En Stock

En 1575 parurent les 34 “Cantiones Sacrae” de Thomas Tallis (1505-1585) et de William Byrd (ca 1543 - 1623) dans une édition commune. Les deux amis ont composé chacun 17 motets à l’occasion du 17ème anniversaire du règne de la Reine Elisabeth I d’Angleterre.Sur les traces de ces deux illustres prédécesseurs, je me suis risqué à la même expérience en composant 17 Cantiones Sacrae in honorem Thomas Tallis (opus 26; 2006-2008). Ces 17 motets ont été répartis en trois cahiers. Le premier volume dédié à Kamiel Cooremans, comprend 5 motets pour choeur mixte. L’exceptionnel choeur de jeunes filles “Amarylca” de Noëlle Schepens, avec lequel je travaille volontiers, m’a inspiré pour le deuxième recueil : 7 motets pour voix égales (aiguës ou graves, ad libitum). Et enfin, le 3ème livre, dans lequel on retrouve 5 motets pour choeur mixte, est un hommage à Mark Goossens, pianiste, chef de choeur, et fidèle ami depuis des siècles. Les textes ont été choisis pour le cadre liturgique. La plupart des motets conviennent pour tous les services : baptêmes, mariages, funérailles... Les motets peuvent être chantés séparément, par recueil ou dans un enchaînement différent et subtil. Le style, que de doctes érudits qualifieront de néo-renaissance, évolue à travers les trois livres de l’accessible au défi. Dans une version intégrale, l’on remarquera une unité de thème, un fil rouge, alors que chaque motet possède son caractère propre. Le dernier motet (dans le volume 3), Spem in alium, est naturellement un hommage à Thomas Tallis et spécialement à son très célèbre motet du même nom. On y retrouve tous les thèmes importants des Cantiones Sacrae, et également le thème principal du motet de Thomas Tallis. Le dernier accord est à 17 voix. Ad libitum. Heureusement !Johan DUIJCK

11,40 EUR
112g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Omnes gentes - Ext Cantiones Sacrae In Honorem Thomas Tallis (Johan Duijck)
Pangue lingua - Ext Cantiones Sacrae In Honorem Thomas Tallis (Johan Duijck)
Panis angelicus - Ext Cantiones Sacrae In Honorem Thomas Tallis (Johan Duijck)
Lauda, sion, salvatorem - Ext Cantiones Sacrae In Honorem Thomas Tallis (Johan Duijck)
Spem in alium - Ext Cantiones Sacrae In Honorem Thomas Tallis (Johan Duijck)


En 1575 parurent les 34 “Cantiones Sacrae” de Thomas Tallis (1505-1585) et de William Byrd (ca 1543 - 1623) dans une édition commune. Les deux amis ont composé chacun 17 motets à l’occasion du 17ème anniversaire du règne de la Reine Elisabeth I d’Angleterre.Sur les traces de ces deux illustres prédécesseurs, je me suis risqué à la même expérience en composant 17 Cantiones Sacrae in honorem Thomas Tallis (opus 26; 2006-2008). Ces 17 motets ont été répartis en trois cahiers. Le premier volume dédié à Kamiel Cooremans, comprend 5 motets pour choeur mixte. L’exceptionnel choeur de jeunes filles “Amarylca” de Noëlle Schepens, avec lequel je travaille volontiers, m’a inspiré pour le deuxième recueil : 7 motets pour voix égales (aiguës ou graves, ad libitum). Et enfin, le 3ème livre, dans lequel on retrouve 5 motets pour choeur mixte, est un hommage à Mark Goossens, pianiste, chef de choeur, et fidèle ami depuis des siècles. Les textes ont été choisis pour le cadre liturgique. La plupart des motets conviennent pour tous les services : baptêmes, mariages, funérailles... Les motets peuvent être chantés séparément, par recueil ou dans un enchaînement différent et subtil. Le style, que de doctes érudits qualifieront de néo-renaissance, évolue à travers les trois livres de l’accessible au défi. Dans une version intégrale, l’on remarquera une unité de thème, un fil rouge, alors que chaque motet possède son caractère propre. Le dernier motet (dans le volume 3), Spem in alium, est naturellement un hommage à Thomas Tallis et spécialement à son très célèbre motet du même nom. On y retrouve tous les thèmes importants des Cantiones Sacrae, et également le thème principal du motet de Thomas Tallis. Le dernier accord est à 17 voix. Ad libitum. Heureusement !Johan DUIJCK

Articles complémentaires