Err

Les spécialistes du chant choral
C'est bientôt le temps

C'est bientôt le temps

(Code: A111309174)
Fidèle à sa théorie sur l’influence des paysages sur le caractère des populations et sur celui de leurs chants traditionnels, Joseph Canteloube écrit à propos de la province du Dauphiné qu’il faut soigneusement distinguer entre les chansons populaires du Haut-Dauphiné (Alpes dauphinoises) et celles du Bas-Dauphiné (Viennois, Valentinois, Diols et principauté d’Orange). Les premières sont calmes et contemplatives, comme le sont généralement les chants de montagne. Les autres ont la finesse, la vivacité aimable et la malice de ceux des régions plus douces, des pays de plaine et plus proches du Midi. C’est le cas de “C’est bientôt le temps” : elle a beau être en mineur et demander à être chantée avec douceur et expressivité, il se dégage tout à la fois de son contour, une gaieté, une tendresse pour la jeunesse, une poésie et une sagesse malicieuse qui en font l’un des plus précieux petits joyaux du folklore français.
1,95 EUR
6g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%

Fidèle à sa théorie sur l’influence des paysages sur le caractère des populations et sur celui de leurs chants traditionnels, Joseph Canteloube écrit à propos de la province du Dauphiné qu’il faut soigneusement distinguer entre les chansons populaires du Haut-Dauphiné (Alpes dauphinoises) et celles du Bas-Dauphiné (Viennois, Valentinois, Diols et principauté d’Orange). Les premières sont calmes et contemplatives, comme le sont généralement les chants de montagne. Les autres ont la finesse, la vivacité aimable et la malice de ceux des régions plus douces, des pays de plaine et plus proches du Midi. C’est le cas de “C’est bientôt le temps” : elle a beau être en mineur et demander à être chantée avec douceur et expressivité, il se dégage tout à la fois de son contour, une gaieté, une tendresse pour la jeunesse, une poésie et une sagesse malicieuse qui en font l’un des plus précieux petits joyaux du folklore français.