Err

Les spécialistes du chant choral
Ave maris stella

Ave maris stella

(Code: A110805060)

Cette hymne chantée aux Vêpres des fêtes de la Vierge se découpe en sept versets. Le compositeur espagnol a choisi dans la figure de l’alternatim d’habiller polyphoniquement les versets impairs (1, 3, 5, 7), laissant les versets pairs (2, 4, 6) en plain chant. Il s’agit là d’un des thèmes grégoriens le plus souvent paraphrasé à la Renaissance ; Victoria en décline deux versions à quatre voix ainsi qu’une messe parodie. Dans cette version, la paraphrase est immédiatement reconnaissable, dès le verset 1, à la partie supérieure. Ce constat est valable pour le verset 5, les autres versets faisant de l’incipit un motif d’imitation à toutes les voix. Exprimé dans un langage clair et aéré, les quatre courtes pièces polyphoniques ne présentent pas de difficultés particulières. Un ensemble choral riche en voix d’hommes (ça peut exister...) gagnera à remplacer ou à mélanger des voix de ténor au pupitre de la deuxième partie (alti), la réduction à trois voix de la texture du verset 5 peut se contraster éventuellement avec la proposition de trois voix solistes ou d’un plus petit effectif que dans les autres sections.

5,75 EUR
22g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Cette hymne chantée aux Vêpres des fêtes de la Vierge se découpe en sept versets. Le compositeur espagnol a choisi dans la figure de l’alternatim d’habiller polyphoniquement les versets impairs (1, 3, 5, 7), laissant les versets pairs (2, 4, 6) en plain chant. Il s’agit là d’un des thèmes grégoriens le plus souvent paraphrasé à la Renaissance ; Victoria en décline deux versions à quatre voix ainsi qu’une messe parodie. Dans cette version, la paraphrase est immédiatement reconnaissable, dès le verset 1, à la partie supérieure. Ce constat est valable pour le verset 5, les autres versets faisant de l’incipit un motif d’imitation à toutes les voix. Exprimé dans un langage clair et aéré, les quatre courtes pièces polyphoniques ne présentent pas de difficultés particulières. Un ensemble choral riche en voix d’hommes (ça peut exister...) gagnera à remplacer ou à mélanger des voix de ténor au pupitre de la deuxième partie (alti), la réduction à trois voix de la texture du verset 5 peut se contraster éventuellement avec la proposition de trois voix solistes ou d’un plus petit effectif que dans les autres sections.