Err

Les spécialistes du chant choral
Angelus Domini

Angelus Domini

(Code: A110805056)

Cette partition peut constituer l'une des pièces d'un triptyque comportant, du même compositeur: Veni Creator spiritus (réf. ACJ 5038) Salve Regina (réf. ACJ 5095) Prière du soir pour l’Angelus. L’Angelus est une très ancienne prière que l’on commença à réciter dès le 13e siècle d’abord le soir puis, par la suite, le matin et le midi pour rythmer la vie des monastères et des paroisses. Sa structure fut établie au 14e siècle en alternant la prière de trois Ave Maria avec des versets d’Evangile empruntés à saint Luc. La musique demeure fidèle à cette construction mais ne retient que les premiers mots de la salutation de l’ange (Ave Maria) entre les versets. Une sorte de dialogue est d’abord établi entre les voix de femmes et les voix d’hommes dans les deux premiers versets ; puis le choeur, enfin rassemblé, chante ce qui constitue le passage central Et Verbum caro factum est (“et le Verbe s’est fait chair”). L’Alleluia-Amen final, paisible et serein, introduit au calme de la nuit.

3,05 EUR
12g
Remise sur quantité
A partir de20
Remise10,00%


Cette partition peut constituer l'une des pièces d'un triptyque comportant, du même compositeur: Veni Creator spiritus (réf. ACJ 5038) Salve Regina (réf. ACJ 5095) Prière du soir pour l’Angelus. L’Angelus est une très ancienne prière que l’on commença à réciter dès le 13e siècle d’abord le soir puis, par la suite, le matin et le midi pour rythmer la vie des monastères et des paroisses. Sa structure fut établie au 14e siècle en alternant la prière de trois Ave Maria avec des versets d’Evangile empruntés à saint Luc. La musique demeure fidèle à cette construction mais ne retient que les premiers mots de la salutation de l’ange (Ave Maria) entre les versets. Une sorte de dialogue est d’abord établi entre les voix de femmes et les voix d’hommes dans les deux premiers versets ; puis le choeur, enfin rassemblé, chante ce qui constitue le passage central Et Verbum caro factum est (“et le Verbe s’est fait chair”). L’Alleluia-Amen final, paisible et serein, introduit au calme de la nuit.